logo.gif

ENFANTS, ESPOIR DU MONDE : EEDM

eedm_bandeau.jpg

 Mouvement d'aide à l'enfance en détresse. Association dont la mission est reconnue d'utilité publique.

Nos objectifs : Education et santé 5000 enfants aidés là-bas Des bénévoles ici --> La totalité des dons pour les enfants là-bas Parrainer un enfant avec seulement 25€ par mois, mais il ne reste que 6,25€ à votre charge après réduction d'impôt

EEDM
Les centres
Ventes d'artisanat
Visites

 546879 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Prochaines manifestations

- Samedi 25 novembre 2017 : stand EEDM au marché de Noël du Moulin de Hangviller

- 25 novembre 2017 de 14h à 19h et 26 novembre 2017 de 10h à 18h : stand EEDM au marché de Noël montagnard artisanal -Espace Léon IX à Dabo 

- Dimanche 26 novembre 2017 à partir de 13h : stand EEDM au marché de Noël d'Ingwiller, salle de réception de la mairie

- Dimanche 26 novembre 2017 : fête de Noël à Schiltigheim,  Salle Kléber, route de Brumath

- 27-28-29-30 novembre et 1er décembre 2017 : vente de Noël à Hautepierre

- 1er et 2 décembre 2017 : ventes de bougies aux supermarchés Match et Super U de Saverne

- Samedi 2 décembre 2017 : stand EEDM aux Récollets à Saverne

- Samedi 2 décembre 2017 : stand EEDM au marché de Noël à Bietlenheim

- Dimanche 3 décembre de 10h à 18h: stand EEDM au marché de Noël du Neudorf, halle place du marché

- Dimanche 3 décembre à 18h: concert de Noël MELOD’HIN en l'église d'Hindisheim, chants gospels et traditionnels américains a capella, plateau au profit du centre EEDM de TUKUDA et du soutien à la mucoviscidose.

- Dimanche 10 décembre 2017 : vente de Noël à Breuschwickersheim

- 15 et 16 décembre 2017 vente de Noël au SuperU de Lingolsheim

- Dimanche 25 février 2018 : petit déjeuner familial et gourmand de 8h à 12h à Weyersheim

- Dimanche 25 février 2018 :  repas choucroute  à Haegen à partir de midi. Tombola au cours du repas

- 7 avril 2018 AG à Breuschwickersheim

Lire la suite Lire la suite

- Samedi 25 novembre 2017 : stand EEDM au marché de Noël du Moulin de Hangviller

- 25 novembre 2017 de 14h à 19h et 26 novembre 2017 de 10h à 18h : stand EEDM au marché de Noël montagnard artisanal -Espace Léon IX à Dabo 

- Dimanche 26 novembre 2017 à partir de 13h : stand EEDM au marché de Noël d'Ingwiller, salle de réception de la mairie

- Dimanche 26 novembre 2017 : fête de Noël à Schiltigheim,  Salle Kléber, route de Brumath

- 27-28-29-30 novembre et 1er décembre 2017 : vente de Noël à Hautepierre

- 1er et 2 décembre 2017 : ventes de bougies aux supermarchés Match et Super U de Saverne

- Samedi 2 décembre 2017 : stand EEDM aux Récollets à Saverne

- Samedi 2 décembre 2017 : stand EEDM au marché de Noël à Bietlenheim

- Dimanche 3 décembre de 10h à 18h: stand EEDM au marché de Noël du Neudorf, halle place du marché

- Dimanche 3 décembre à 18h: concert de Noël MELOD’HIN en l'église d'Hindisheim, chants gospels et traditionnels américains a capella, plateau au profit du centre EEDM de TUKUDA et du soutien à la mucoviscidose.

- Dimanche 10 décembre 2017 : vente de Noël à Breuschwickersheim

- 15 et 16 décembre 2017 vente de Noël au SuperU de Lingolsheim

- Dimanche 25 février 2018 : petit déjeuner familial et gourmand de 8h à 12h à Weyersheim

- Dimanche 25 février 2018 :  repas choucroute  à Haegen à partir de midi. Tombola au cours du repas

- 7 avril 2018 AG à Breuschwickersheim

Fermer Fermer

 ↑  

Choisissez et cliquez
* après la visite en mars 2016
* depuis 2008

Après la visite en mars 2016

Lauture_1.jpg

Trois ans, après la dernière visite et sans catastrophe naturelle depuis, nous avons retrouvé Mme Laroche, Directrice, son personnel et les 220 enfants, pendant une journée exceptionnelle, à savoir la dernière journée avant les vacances avec remise des bulletins scolaires. Il faut la trouver, l'école de Lauture, isolée en pleine montagne et d'accès difficile !

L'ambiance était à la joie et la bonne humeur, la musique retransmise y participait. En fin de matinée, la cuisinière aidée exceptionnellement par le Comité des parents, avait préparé un repas de fête avec riz et pois arrosés de sauce, comme presque tous les jours, mais aussi avec un morceau de viande de poulet.

Devant tous les élèves réunis, et en présence de parents, la remise des bulletins s'accompagne d'éloges et de félicitations aux meilleurs et aux plus méritants.

Dans l'après-midi, les élèves quittent l'école, ravis de pouvoir profiter de deux semaines de vacances.

Lauture_2.jpg Lauture_3.jpg

Mme Laroche, coordinatrice de cette journée particulière, a aussi trouvé le temps de suivre le chantier en cours, de réfection d'un bâtiment, à savoir consolider une première dalle de béton (objectif parasismique) et de remplacer la dalle supérieure par un toit en tôle. Elle nous a aussi fait visiter les lieux avec les évolutions depuis 2013.

Parmi les nouveautés ….

* la construction progressive (selon disponibilité des fonds) d'un mur d'enceinte, devenu nécessaire pour des questions de sécurité et de protection contre les vols.

* une petite installation photovoltaïque (panneau de 1000 W) rend d'utiles services pour un minimum d'éclairage, le fonctionnement d'une pompe de relevage de l'eau du puits vers une citerne, servant entre autres au lavage des mains des enfants allant à la cantine, sans oublier la recharge des batteries de l'ordinateur portable et des téléphones mobiles. Il faut rappeler qu'à Lauture il n'existe pas de réseau de distribution d'électricité et que les génératrices électriques (à carburant) coûtent cher.

* l'installation de nouvelles toilettes (non encore en service) financées par Plan International.

* l'école est devenue « ECOLE NATIONALE » c'est-à-dire publique, bien que les locaux appartiennent toujours aux Frères FIC. L'état participe en payant une partie des salaires des enseignants et un forfait de fonctionnement.

* et la mauvaise nouvelle, est l'abandon du jardin pédagogique pourtant mis en route, mais le manque d'eau a fait capoter l'initiative.

Boucler le budget, reste un casse-tête pour la Directrice, pour diverses raisons :

* l’État ne s'engage pas suffisamment, ni durablement.

* les frais de scolarité (environ 15 € par an) demandés ne sont acquittés que par la moitié des parents, les autres n'ayant pas de moyens dans cette zone rurale, montagneuse, reculée.

* l'aide en nature, pour la cantine, de l'ONU et des ONG est en baisse et très insuffisante.

* l'aide de EEDM ne suffit pas à combler les manques.

Alors Mme Laroche essaie d'impliquer l'association « Famille Ménessienne » (les Frères FIC et des laïques) et fait appel à d'autre mécènes et sponsors.

Elle ne désespère pas et avance des projets à réaliser le plus rapidement possible.

* acheter une génératrice électrique de 5000 W pour un meilleur éclairage, alimenter d'autres pompes, faire fonctionner le matériel informatique et une « grosse imprimante ».

* installer une salle informatique avec des ordinateurs qu'une entreprise offre à l'école.

* acheter un petit terrain attenant pour la construction d'un bâtiment qui permettra la prolongation de la scolarité jusqu'à la fin du cycle fondamental.

Lauture_4.jpg Lauture_5.jpg

Direction, personnel, parents et enfants sont très reconnaissants à EEDM pour le soutien apporté . Avec votre soutien, EEDM pourra peut-être faire davantage. Merci

.

.

.

Depuis 2008

Lauture est une localité de La Vallée de Jacmel, située dans les montagnes au-dessus de Jacmel, au Sud d’Haïti.

Madame LAROCHE est la directrice de lécole primaire, nationale, tout en appartenant aux Frères de lInstruction Chrétienne. Lécole est au milieu de la nature.

01vers Lauture.jpg 02 Mme Laroche Denise et Jean-Louis devant une classe.jpg

A la suite de louragan de 2008 et du séisme de 2010, EEDM a aidé des familles des élèves de lécole de Lauture. Le séisme de 2010 na pas endommagé les bâtiments des classes, construits sur un seul niveau et avec une toiture en tôle. Mais les familles avaient souffert du séisme qui a aussi touché la région de Jacmel.

Des membres dEEDM se sont rendus à Lauture en mai 2010, janvier 2011 et janvier 2013, pour voir le fonctionnement de lécole et lutilisation des fonds envoyés par EEDM (surtout grâce à léquipe de Bitche).

02 classe.jpg

En janvier 2013, il y avait 192 élèves de primaire répartis en classes de 24 à 36 élèves, 28 élèves de préscolaire, et 35 élèves du PSUGO (Programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire) mis en place par le Président Martelly au profit des enfants qui nallaient pas à lécole. Ces élèves sont répartis en trois groupes et bénéficient dun soutien particulier.

Il y a dix professeurs dont neuf sont payés par lEtat ; le dixième, non titulaire, est payé en partie par lécole et en partie grâce à EEDM.

En 2013 nous avons pu constater que la « peur du béton » avait été maîtrisée et que le bâtiment en béton et à deux niveaux était utilisé pour les classes.

04 refectoiresalle de travail.jpg
Le réfectoire construit en 2010 sert encore comme réfectoire, mais aussi comme salle de travail…

05 cuisine au bois.jpg 06 assiettes pour la cantine .jpg

La cuisine est faite avec du bois, et non au gaz, beaucoup plus cher. Ce sont trois cuisinières et des parents qui font les repas. Ceux-ci comprennent une assiette de riz avec des « pois », de la sauce, et un petit morceau de viande.07 lavage des mains avant le repas.jpg 08 repas sous le preau.jpg 09 repas dans le refectoire.jpg

Les assiettes sont celles de lécole et les enfants apportent leurs couverts. Les ingrédients sont fournis, en grande partie par le PAM (programme alimentaire mondial), et complété grâce à EEDM. Parfois les enfants apportent des fruits (agrumes….) qui permettent de faire du jus pour tous.

10 vaisselle.jpg
Chaque enfant lave son assiette après le repas.

Un terrain a été loué en contre-bas de celui de lécole, pour y faire un jardin ;
11 jardin avec plants de tomates.jpg

matériel et semences ont été donnés ; parents, professeurs et enfants participent aux travaux et au transport de leau en saison sèche, en dehors des heures de classe, notamment le samedi matin. Le but est daméliorer les menus avec des légumes, des aromates…

Aide EEDM depuis 2010 : aide pour différents travaux, réparation de trois citernes, construction du réfectoire, remplacement des gouttières, pour plus defficacité dans le remplissage des citernes, achat dune imprimante-photocopieuse, aide pour le salaire dun professeur, début de la construction du mur de clôture… soit environ 13 000de 2010 à 2012. EEDM nenvoie pas daide régulière, mais envoie des fonds selon les besoins. Mme Laroche veille à trouver des solutions pas trop onéreuses.

Projets :

Trois des cinq citernes ont été rénovées et sont fonctionnelles, grâce, en partie, à EEDM. Il reste deux autres citernes à remettre en état.

12 citernes les deux premieres refaites.jpg 

Il ny a pas leau courante et il faut de leau pour se laver les mains, boire, les toilettes, la cuisine. Leau est traitée au chlore et filtrée.

Il faut terminer le mur de clôture du terrain, commencée grâce à EEDM.

13 mur enceinte a continuer.jpg

Mme Laroche voudrait aussi remettre en état une salle au-dessus du dépôt pour en faire une future salle informatique ou …

Pour le jardin, il faudrait une pompe à eau.

De notre visite nous gardons le souvenir dune réelle équipe denseignants, avec le souci déduquer, de responsabiliser les enfants, avec une bonne ambiance et le sourire de chacun.

14.jpg


Date de création : 01/03/2013 : 21:23
Dernière modification : 26/04/2016 : 21:56
Catégorie : Les centres - HAITI
Page lue 5650 fois