En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

logo.gif

ENFANTS, ESPOIR DU MONDE : EEDM

header header header header header header header header header header header

 Mouvement d'aide à l'enfance en détresse. Association dont la mission est reconnue d'utilité publique.

Nos objectifs : Education et santé 6000 enfants aidés là-bas Des bénévoles ici → La totalité des dons pour les enfants là-bas Parrainer un enfant avec seulement 25€ par mois, mais il ne reste que 6,25€ à votre charge après réduction d'impôt

Adoni St Anthony's Orphanage (suite)


Saint Anthony’s Orphanage, Adoni, Andhra Pradesh, 518301 India.
Localisation du centre :
Adoni est une petite ville (toutes proportions gardées) de 55 000 habitants faisant partie du Kurnool District et appartenant à l’état de l’Andhra Pradesh, Sud/Est de l’Inde.
Historique du centre :
En 1936, une mission franciscaine conduite par le Fr. Bede Worham OFM, est venue pour propager la parole de Dieu dans la partie Ouest du diocèse de Kurnool. Fr. Bede était le prêtre paroissial de Ramadurgam. A cette période, le degré d’alphabétisation en zone rurale était seulement de 5 %.
Il ouvrit une petite structure d’accueil à Ramadurgam, pour éduquer et donner une meilleure instruction chrétienne aux enfants catholiques nouvellement convertis. Tous les enfants de l’internat venaient de zones rurales. Comme la mission prit de l’importance et que les conversions étaient plus nombreuses, aussi bien dans et autour d’Adoni, le pensionnat, connu sous le nom de St. Anthony’s Orphanage a été déplacé de Ramadurgam à Adoni, le 1er janvier 1939. Il débuta dans une maison en location. Dans cette même maison, une école primaire fut créée pour accueillir les enfants recueillis.

En 1940, un généreux donateur anonyme de Glasgow, Royaume-Uni, fit un don de
1000 Livres. Avec cette somme, Fr. Bede acheta 13 acres de terrain et construisit un internat décent pour les enfants et des abris pour faire fonctionner l’école primaire. L’école était connue à l’époque sous le nom R.C.M. Aujourd’hui, elle est connue sous le nom : “St. Anthony’s school”.
Après le départ du Fr. Bede, l’orphelinat a été géré pendant quelques années par les prêtres du Diocèse et plus tard, confié aux Missions Etrangères de Paris. Fr. Syvain Rabiller joua un rôle très important dans l’histoire et le développement de l’orphelinat et des écoles de St. Anthony. Le diocèse de Kurnool remercie les M.E.P. pour leur grand et bon travail à Adoni. Actuellement, c’est le Fr. O Joji Reddy qui est en charge du centre. Il donne toute son énergie pour élever le niveau d’éducation des enfants du district.
Autour du centre, des bidonvilles commencèrent à apparaître et des parents de ces bidonvilles demandèrent l’autorisation de faire admettre leurs enfants dans notre école.
Depuis la fin des années 50, les enfants de ces bidonvilles sont admis dans notre école.
L’école primaire a été élevée en école secondaire avec l’entière reconnaissance du gouvernement. Depuis cette date, elle a été reconnue comme une des meilleures écoles
secondaires de Telugu dans cette zone. Durant les 65 dernières années, l’école a instruit de nombreux enfants de la caste des Dalits ce qui lui assura un meilleur niveau social.
L’éducation des filles était totalement négligée en zone rurale. Ceci incita l’encadrement de l’institution à créer un pensionnat pour les filles pour les accueillir dans l’école du centre. En 1993, avec l’aide de différents donateurs (dont EEDM fit partie), un internat pour filles commença à fonctionner. Aujourd’hui, ce sont 100 filles qui sont accueillies dans l’orphelinat. Elles sont prises en charge par les Soeurs de la congrégation d’Arogyamatha.
L’école primaire et secondaire est rattachée à l’orphelinat Saint Anthony d’Adoni.
L’orphelinat est le plus important en taille du district de Kurnool. Il y a 240 lycéens (garçons et filles) à l’orphelinat. Environ 560 lycéens des bidonvilles environnants viennent assister aux cours. L’effectif total des enfants scolarisés est de 800. Le nombre de collégiens est de 400.
Aujourd’hui grâce à nos généreux donateurs, 11 enfants sont aussi parrainés par EEDM.

Images du centre :

Le collège


Lʼécole primaire
Image


Le frère O Joji Reddy au centre de la photo


Enfants parrainés par EEDM


Lʼinternat des filles


Lʼinternat des filles


Lʼinternat des garçons


Lʼinternat des garçons
 

Nouvelles du centre :
- Décembre 2007
« Cher M. Christophe Himber,
Merci pour votre courrier. Je voudrais donner les informations suivantes qui peuvent êtres utiles pour votre excellent travail.
Les conditions socio-économiques, l'éducation et l'état de santé de la population dans cette région (Adoni) sont très défavorisés.
Environ 80% des gens dépendent de l'agriculture pour leur subsistance. Mais la sécheresse et la pauvreté des sols agricoles réduisent souvent les efforts à néant. Le taux dʼalphabétisation dans le district de Kurnool, dans lʼétat de l'Andhra Pradesh, est d'environ 28,73 % et dans les villages, il tombe à 10,5 %. En raison de la mauvaise situation financière de leurs familles, 45 % des enfants sont déscolarisés avant l'achèvement de l'enseignement primaire, 30 % avant de terminer le cycle d'études primaires et 25 % peuvent à peine atteindre la 10e Standard. Cette situation sʼaggrave encore pour les petites filles issues de ce milieu rural. Le poids des traditions et de la société étant très ancré (système de castes et de dote) le taux d'alphabétisation des filles chute à 9 %.
Le travail des enfants est très répandu dans notre région, ce qui a conduit notre diocèse à ouvrir lʼorphelinat St. Anthony's au bénéfice des enfants pauvres, en particulier des filles, qui sont socialement, économiquement et culturellement défavorisées.
Avec mes remerciements et meilleurs voeux,
Sincèrement,

O. Joji Reddy. »


- Mars 2008
Chers parrains et marraines,
Je me joins à mes enfants et mon équipe pour vous souhaiter de bonnes et heureuses fêtes de Pâques. Je prie que le dieu tout puissant vous apporte le salut par sa souffrance, sa mort et sa résurrection.
Notre année scolaire se termine fin avril. Durant les mois de mars et dʼavril, se tiennent les examens de fin de trimestre et de fin dʼannée. Pour la dixième classe, cʼest un moment crucial. De leur succès dépend leur orientation future.
A cette période charnière, ils doivent choisir leur orientation professionnelle et nous essayons de les guider. Dans lʼorphelinat, il y a 15 garçons et 9 filles en 10ème classe. Nos enseignements travaillent dur pour préparer nos enfants à lʼexamen final. Je prie que leurs efforts porteront leurs fruits et jʼimplore vos prières pour ces étudiants.
Au mois de mai, durant 15 jours, nous allons identifier des enfants de 5 ans à qui lʼon va offrir gratuitement un enseignement en Anglais niveau moyen. Cela va nous prendre beaucoup de temps. Ensuite, nous allons nous attacher aux réparations des bâtiments et à la préparation de lʼaudit annuel. Ce qui veut dire que nous serons aussi très occupés durant nos congés.
Je vous remercie beaucoup pour votre amour, vos prières et votre généreux soutien financier pour cette année scolaire, pour nous et (vos) enfants dans cet orphelinat. De notre côté, nous pensons à vous avec amour et gratitude et nous vous gardons dans nos prières.
Comme dʼhabitude, cette partie de lʼInde va être très chaude durant les mois dʼavril et de mai. Nos enseignants décrivent la saison comme étant chaude, de plus en plus chaude, très chaude. Avril et mai sont des mois très chauds, les températures atteignent 45 à 50°C. Les personnes vont souffrir de la soif et de coups de soleil. Nous attendons avec impatience et nous prions pour la pluie.
Je vous demande humblement de garder ces enfants dans votre amour et vos coeurs généreux. Encore une fois, je vous remercie sincèrement pour vos sacrifices pour les enfants ici et vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques.
Le frère O Joji Reedy


Contact : Mr Christophe Himber
christophe.himber@free.fr
Lettre transmise par le Fr. A. Chowrappa directeur de l'orphelinat le 13 septembre 2010 :
"Amour et Salutations du Fr. A Chowrappa, directeur de l'orphelinat Saint-Antoine, Adoni et de tous les enfants. J'espère que vous êtes tous en bonne santé. Ici, tous les enfants et les enfants parrainés se portent et étudient bien. Je vous transmets le rapport détaillé des activités de nos enfants à l'orphelinat.

1- Réouverture.

Comme d'habitude, l'école a été rouverte le 13 de juin avec la fête de saint Antoine. Tous les enfants de l'orphelinat sont venus, d’eux-mêmes, pour le 12 pour préparer la fête. La Sainte Messe a été offerte par le Rév. M. Praveen et près de 1000 fidèles en plus des enfants de l’internat, ont participé à la célébration du jour de fête. Comme le 13 était un dimanche, le lendemain, l'école a été rouverte.

2- L’effectif total de l’école de St. Antoine est de 798 enfants.
 
- Ecole primaire : 143 filles et 169 garçons pour un total de 312
- Ecole secondaire : 174 filles et 312 garçons pour une total de 486

3- Nouvelles admissions.

Cette année, nous avons reçu près de 100 nouvelles demandes, mais seulement 70 enfants sont venus. Et comme les années précédentes, quelques enfants nous ont quitté après leurs venus. L'année dernière, les effectifs de l'orphelinat étaient de 209 enfants. Maintenant, l'effectif total est de 250 (101 filles et 149 garçons).
 
4- Ouverture du nouveau réservoir d’eau.

Comme beaucoup d'entre-vous le savent, le réservoir d'eau a été construit sur le mur de l'orphelinat (côté Est du bâtiment) en 1983. Avec le temps, il s'est lentement développé une fuite. Cette fuite d'eau coulait le long du mur du bâtiment et nuisait au mur du bâtiment principal. Jusqu’à maintenant quand les réparations étaient effectuées, ce n'était qu’une solution temporaire. Une des organisations proposa de financer partielllement la construction d’un nouveau réservoir. Avec le peu d'argent de l'orphelinat (RS 1.00.000), nous avons construit un réservoir sur pieds, de façon à résoudre le problème de manière permanente. Le réservoir d'eau a été inauguré par Monseigneur Mgr Anthony Poola, évêque de Kurnool le 8 juin 2010. Je vous envoie la photo.

5- Plantations d’arbres par les enfants de l’orphelinat.

Bien que nous ayons beaucoup d'arbres dans nos locaux, nous avons aussi planté de nombreuses plantes à fleur, tout au long de la route. Les enfants plantent avec enthousiasme et en prennent soin. Je vous envoie les photos.

6- Nouveaux sacs d’école.

Les enfants de l'orphelinat allaient à l'école en tenant leurs livres dans leurs mains. Certains en perdaient et cela devenait inconfortable de porter autant de livres.Nous avons décidé de fournir des sacs d'école à tous les enfants de l'orphelinat. Je vous envoie les photos. Maintenant, les enfants sont heureux d’aller à l'école avec leurs sacs.

7- Apprentissage de l’après-midi.

La plupart de nos enfants viennent d’un milieu rural et très pauvre. Leur éducation de base, en particulier de la classe 1 à 5, est très faible. Les écoles gérées par le gouvernement ne donne pas une bonne éducation, dans les villages. Quand ils viennent ici pour les classes supérieures, il est très difficile pour eux de faire face aux autres étudiants avec leur faible niveau d’éducation. Pour certains enfants, il est nécessaire de commencer par l’alphabet. Nous devons fournir des efforts supplémentaires pour les former.
En général ils suivent un enseignement à l'école de 6 jours par semaine, 6 heures par jour, et nous avons à l'orphelinat encore 3 heures d'études. Cette année, nous avons commencé les cours de scolarité des enfants de l’orphelinat en soirée (6-7 PM), où chaque soeur et gardiens y compris les prêtres donnent un enseignement et supervisent des études. Cela nous a beaucoup aidé. Nous en attendons à un bon résultat dans les prochaines années.

8- Nouveau groupe orchestral.

Bien que nous ayons le CCN (National Cadet Corps) à l'école nous n'avons pas d’orchestre décent. Pour toutes les fonctions et les célébrations un groupe orchestre devenait plus que nécessaire. Maintenant, nous avons mis en place ce groupe musical et les enfants apprennent à jouer avec l'aide d'un tuteur. Je vous envoie la photo.
 
 
Nous faisons de notre mieux en employant différentes méthodes pour donner une éducation meilleure à nos enfants. Chaque jour, Christ notre Sauveurs, nous inspire pour aider ces enfants pauvres. En plus de tous nos travaux et des efforts, nous ne serions pas en mesure de faire ce travail sans l'aide des ressources nécessaires. Nous vous sommes reconnaissants, M. Himber et à tous les bienveillants bienfaiteurs de nos enfants. Votre amour, votre sollicitude ainsi que vos sacrifices sont très appréciés et le Christ a dit: «Quoi que vous fassiez à l'un de mes frères, vous le faites à moi» est expression dans vos actions.
 
Je vous envoie les lettres des enfants parrainés. Quelques-uns des enfants étudient en-dehors de l’orphelinat, certains doivent encore venir et écrire, d’autres (3-4) n’ont pas écrit, d’autres enfin, ne sont pas venus. Je vais envoyer les lettres de certains d’ici quelques jours. Je vais aussi envoyer les résultats scolaires de ceux qui étudient en-dehors de l’orphelinat. Avec cela le courrier va être assez lourd. Mais ce n'est que pour votre information et pour ceux qui se trouvent à proximité, cela sera pour la prochaine fois.
 
Encore une fois, je suis très reconnaissant pour votre générosité pour aider ces pauvres enfants. Je saisis cette occasion, pour vous dire de la part de vos enfants parrainés reconnaissants, un grand merci à vous pour tous vos sacrifices que vous faites pour soutenir ces enfants.

Bénédictions de Dieu pour vous et tous vos proches."

BagFille.jpg

BagGarcon.jpg

Etude.jpg

Musique.jpg

Plantation.jpg

Reservoir.jpg

 

Catégorie : -