logo.gif

ENFANTS, ESPOIR DU MONDE : EEDM

eedm_bandeau.jpg

 Mouvement d'aide à l'enfance en détresse. Association dont la mission est reconnue d'utilité publique.

Nos objectifs : Education et santé 5000 enfants aidés là-bas Des bénévoles ici --> La totalité des dons pour les enfants là-bas Parrainer un enfant avec seulement 25€ par mois, mais il ne reste que 6,25€ à votre charge après réduction d'impôt

EEDM
Les centres
Ventes d'artisanat
Visites

 489247 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

HAÏTI PORT-DE-PAIX

Choisissez et cliquer
* Après la visite sur place en mars 2016
* La cantine depuis 2004

Visite à Port-de-Paix les 2 et 3 mars 2016

Trois responsables d’EEDM ont visité l’école Notre-Dame du Perpétuel secours de Port-de-Paix, tenue par les Filles de la Sagesse.

Nous avons rencontré Sr Elda BORGELLA, responsable de l’école. L’école accueille 812 élèves externes (uniquement des filles), de la dernière année de maternelle à la neuvième année fondamentale (année du brevet). Beaucoup de familles ne peuvent payer la cantine, alors que certaines élèves marchent plus d’une heure pour arriver à l’école et n’ont pas grand-chose à manger chez elles.

01__PDP_classe_de_maternelle.jpg02_PDP_accueil_dune_classe_primaire.jpg

EEDM soutient la cantine qui permet à toutes les élèves d’avoir un repas chaud cinq jours par semaine et de profiter de l’enseignement qui leur est dispensé.

La cuisine est petite et doit être réaménagée.

03__PDP_cuisinieres_eepluchant.jpg.

Les repas sont cuits grâce à du propane, plus écologique, mais plus cher que le charbon de bois.

Le menu est à base de riz, maïs, pois, et épices, un peu de viande ou de poisson, bouillon, sauce tomates pour faire la sauce qui accompagne.

04_PDP_cuisson_1.jpg05__PDP_cuisson_2.jpg

Le PAM (programme alimentaire mondial de l’ONU) a repris son aide et fournit du riz, des pois et de l’huile, mais en quantité insuffisante.

Les élèves mangent dans leur classe et viennent chercher assiettes, couverts, et casseroles classe par classe. Pour les plus jeunes, ce sont les institutrices qui les servent ; les moyennes et les grandes font le service elles-mêmes.

06_PDP_eleves_cherchent_assiettes_et_casseroles.jpg07_PDP_eleves_transportent_vers_les_classes.jpg

08__PDP_les_gdes_servent_elles-memes.jpg09_PDP_repas_en_classe.jpg

Nous avons été remerciés de l’aide apportée par EEDM qui permet aux élèves d’avoir de meilleurs résultats scolaires. Lors de la lever des couleurs, nous avons vu des élèves disciplinées et lors des récréations des enfants joyeuses et pleines de vie.

10_PDP_lever_des_couleurs.jpg11_PDP_en_recreation.jpg

L’aide d’EEDM est nécessaire et bien utilisée : 7000 US dollars par semestre (un peu plus de 6000 €) sont envoyés et permettent de payer les cuisinières, et d’acheter une partie des denrées nécessaires.

Le projet de réaménager la cuisine est à étudier.

Merci aux donateurs d’EEDM ; si l’action menée par EEDM à Port-de-Paix vous intéresse, vous pouvez parrainer cette cantine (25 € par mois) ou faire un don (voir la page d’accueil du site).

Anne Willemin 16/04/2016

CANTINE DE L’ECOLE NOTRE-DAME DU PERPETUEL SECOURS

Depuis 2004 EEDM aide au fonctionnement de la cantine de l’école Notre-Dame du perpétuel Secours tenue par les Filles de la Sagesse à PORT-DE-PAIX , chef-lieu du département du Nord-Ouest d’Haïti.

Les Sœurs ont décidé d’organiser cette cantine pour les 762 élèves (en 2013) (uniquement des filles), ne pouvaient pas profiter des cours le ventre creux ; beaucoup de parents n’ont pas de travail et les enfants sont malnutris. Actuellement, c’est SŒUR MARIE-ROSINE qui est responsable de l’école et de la cantine depuis octobre 2012.

Il y a quinze classes, de la dernière année de maternelle à la fin du primaire.

1_arrivee_des_eleves_a_ecole.jpg 2_Sr_Marie_Rosine_avec_les_enfants.jpg

 Entrée des élèves dans la cour                                             Sœur Marie-Rosine et les enfants

En janvier 2013, trois membres d’EEDM sont allés à Port-de-Paix, et, comme en 2011, ils ont vu l’école et ses élèves : uniformes impeccables, lever du drapeau, rangs parfaits et sourires éclatants.

3_rassemblement_le_matin.jpg 4_classe.jpg

Rassemblement du matin, avant les cours                                                              Une classe

Pour la cantine, les familles donnent une petite participation, si elles en ont la possibilité. EEDM envoie 4600 dollars américains par semestre qui permettent de financer aux trois-quarts la cantine : trois cuisinières, achat de riz, pois, huile, condiments, sauce de poisson, charbon de bois (le gaz est trop cher), produits d’entretien. Le menu est fort simple : une grande assiette de riz avec des pois accompagnés d’une sauce avec du bouillon, de la sauce de poisson à la tomate, des oignons, de l’huile. Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) qui fournissait riz, pois et huile car il concentre son aide sur les régions qui ont subi directement le séisme de 2010.

5_cuisson_des_aliments.jpg 6_ingredients_pour_la_sauce.jpg

 Cuisson du riz et des pois                                                                Ingrédients pour la sauce

Les plus petites classes mangent dans leurs salles, alors que les grandes vont sous un abri et ce sont deux élèves qui servent le riz et la sauce à leurs camarades.

7_distribution_des_repas_dans_une_classe_de_petites.jpg 8_repas_des_petites.jpg

Distribution des repas chez les petites                                                         Repas des petites

9_repas_des_grandes_sous_abri.jpg

  Distribution des repas chez les grandes

Les années précédentes, quelques aides exceptionnelles ont été apportées :

  • En 2005, à la suite d’un incendie dont la cause n’a pas été élucidée, EEDM a aidé à a reconstruction de l’école.

  • En 2007, les écoles de Hoerdt ont organisé un lâcher de ballons au bénéfice de l’école de Port-de-Paix. Un beau geste de solidarité entre des écoles alsaciennes et une école haïtienne

  • En 2008, EEDM a envoyé un supplément de 1000 € pour aider les familles en grande difficulté.

En 2013, les projets pour l’école et la cantine consistent en :

  • L’amélioration des toilettes

  • La consolidation de l’abri qui sert pour la cantine

  • Il est envisagé de démolir un bâtiment actuellement peu solide et donc peu utilisé pour le remplacer par un autre, car dès la rentrée 2013, il y aura la première classe du secondaire.

10_Denise_et_Anne_parmi_les_eleves.jpg

Denise Borni et Anne Willemin parmi les élèves.


Date de création : 25/02/2013 : 14:38
Dernière modification : 23/04/2016 : 17:18
Catégorie : - HAITI
Page lue 5138 fois